Fondation

Création de la Fondation du Musée Eugène Burnand

Dès 1987, un premier comité a été constitué à l’initiative de Monsieur Maurice Faucherre, alors syndic de Moudon, son travail était de mener à bien la restauration du Musée.

Il était formé de Messieurs Maurice Faucherre (président), René Berger (secrétaire) alors secrétaire communal, Jacques Bloch (caissier) alors boursier communal, Michel Burnand (petit-fils du peintre) et de Madame Marianne Bossard, alors professeure de dessin et d’histoire de l’art.

Ce comité, avec l’aide du Musée Cantonal des Beaux-arts a conçu la muséographie, suivi la réalisation des travaux (adjudications, etc…) jusqu’à sa réouverture en 1990.

Pour résoudre ensuite le problème de fonctionnement du musée et sur le conseil de Madame L. Wettstein (cheffe du Service des affaires culturelles du canton de Vaud). Il a été décidé de créer une « Fondation du Musée Eugène Burnand », de chercher des fonds, pour créer un capital dont les intérêts permettraient de couvrir une partie des frais de fonctionnement du musée.

Ce capital a été crée en sollicitant quelques entreprises et particuliers de la région moudonnoise, qui sont devenus « membres fondateurs » du Musée Eugène Burnand.

Les membres du premier comité (restaurateurs du Musée) ont acceptés de continuer leur travail bénévole et sont devenus membres du comité de fondation.

L’acte de fondation a été signé en 1991.